Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2022 1 10 /01 /janvier /2022 10:07

En cette toute fin d’année 2021, toute aussi mouvementée que l’année 2020 par la pandémie, voici enfin des nouvelles des jeunes de Girubuntu. Tout d’abord, nous espérons que ce courrier vous trouvera ainsi que vos proches en bonne santé et bien protégés pour ces fêtes de fin d’année.

 

Jean-Baptiste a pu retrouver le chemin des clients

L’école au Rwanda n’a repris que cet automne et nous avons eu la joie d’intégrer 5 nouveaux élèves. Vous vous souvenez peut-être qu’avec l’arrêt de tout un pan de l’économie, nous avions remplacé les frais scolaires par des prêts à des jeunes de Girubuntu complètement démunis. Ce système de prêt a bien fonctionné et une grande partie a déjà remboursé les montants octroyés, et ce bien que la situation ne soit pas encore revenu à la normale.

Ceci nous conduit cette année à mettre l’accent sur l’état d’esprit qui règne dans la « famille Girubuntu ». Mado, qui s’occupe des jeunes au Rwanda nous a donné maints exemples le démontrant : Pendant les deux années où Emmanuel a travaillé avant d’avoir une bourse pour un master en Corée, il a restauré la maison de sa maman, « où l’on voyait à travers les murs en raison des trous », a installé l’électricité, et depuis lors, il utilise une partie de sa bourse pour payer les études de son petit frère et de sa petite soeur. Rémy qui, lui, a décroché une bourse pour un master aux Etats-Unis, assure les frais de scolarité de ses frères. Carine, qui a trouvé du travail dans une banque, prend en charge son père et aide sa soeur qui étudie à l’Université. Et de tels exemples sont très nombreux. Et bien sûr, le remboursement des prêts octroyés a commencé, permettant d’alimenter une caisse d’entraide en cas de nouvelles difficultés.

En agissant ainsi, ils traduisent exactement notre ambition initiale : « Attachés à des valeurs d’humanisme que sont la solidarité, le respect de l’autre, la tolérance, la responsabilité, le partage, nous sommes convaincus que grandir passe non seulement par l’acquisition de savoirs, mais également par la transmission de ces valeurs. Chaque jeune s’engage à être actif dans l’association dès qu’il travaillera, pour concrétiser plus tard ces valeurs d’humanisme ». Nous pouvons donc être collectivement fiers d’avoir embarqué dans
notre aventure des jeunes qui prennent leur responsabilité et nous permettent d’offrir des études à des jeunes d’autres familles.

Nous vous remercions par avance de votre don, qui nous permettra de continuer cette belle chaîne de solidarité !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Comment est né Girubuntu ?

De 1982 à 1993, j ’ai travaillé régulièrement au Rwanda, en y créant des liens très forts avec le pays, avec des collègues, avec des amis. C’était mon « deuxième pays natal ». En 1997, Alexie, une ancienne stagiaire et amie m’a écrit de ses nouvelles : un mari tué pendant le génocide, deux enfants, une  implication forte dans une association de « veuves du génocide ». En décembre 2005, nous nous sommes retrouvées comme si nous ne nous étions pas quittées. Avec l’envie toutes les deux de nous investir pour permettre à des jeunes démunis d’étudier et de partager des valeurs humanistes. Nous avons commencé en 2006 et, depuis lors, Mado et Eugène au Rwanda, MadeleineGuillaubey et Isabelle Veyrard en France, nous ont rejointes.


GIRUBUNTU, nom de notre association, signifie « Sois humain avec ton cœur », valeur que nous souhaitons partager et transmettre.

 

Bernadette Guyon-Benoite

Liens